7 techniques pour tenir plus longtemps au lit

La vie sexuelle d’un homme peut être une source de grand bonheur ou parfois lui causer de l’anxiété. Parmi les problèmes courants auxquels les hommes sont confrontés au lit, il y a l’éjaculation précoce, un classique ennuyeux que vous devriez songer à guérir pour votre partenaire. Que vous ne l’ayez vécu que quelques fois ou que vous souffriez d’une maladie chronique, pas de panique : c’est un phénomène normal, qui touche une bonne partie des hommes.

1. Soulagement de l’anxiété

Il n’est pas rare que l’éjaculation précoce soit causée par le stress et l’anxiété liés à l’activité sexuelle. Il survient aussi principalement chez les hommes qui n’ont pas de relations sexuelles très souvent (régulièrement,  qui n’en ont pas) qui sont alors très excités lorsque la fameuse aventure d’un soir se produit. Que faire dans ce cas ? Réduisez l’anxiété.

Pour cela, les techniques et les méthodes sont différentes chez tous. Pour certaines personnes, des exercices de méditation, de relaxation ou même d’hypnose peuvent être efficaces. Les athlètes, avant une compétition importante, visualisent souvent l’événement positivement : ils pensent à leurs mouvements, à ce qu’ils feront après la compétition. Vous pouvez faire la même chose avec le sexe, en imaginant vos comportements et vos interactions avec votre partenaire.

2. Masturbation

Si vous voulez savoir comment retarder l’éjaculation et prolonger votre temps au lit, il est parfois préférable de se masturber juste avant le rapport sexuel. Lorsque vous avez des relations sexuelles avec votre partenaire, l’excitation diminue. La masturbation est aussi amusante car elle permet de mieux comprendre son mécanisme éjaculatoire.

Lorsque vous vous masturbez, vous pouvez également essayer la technique du balayage lent. C’est une copie du stop and go, dont on reparlera plus tard, en plus du sexe. Il vous invite à reconnaître et maîtriser les différentes sensations avant l’éjaculation. Lorsque ces signes apparaissent, vous arrêtez de vous masturber, laissez l’excitation se calmer, puis continuez.

3. Essayez la technique Squeeze

Lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’éjaculer mais que vous voulez continuer à avoir des relations sexuelles pour stimuler votre partenaire jusqu’à l’orgasme, essayez la méthode Squeeze. Elle consiste à appliquer une pression sur un point situé entre le scrotum et l’anus, pendant au moins 5 secondes, pour bloquer le mouvement des spermatozoïdes. Ce dernier n’est pas libéré, il reste stocké dans la prostate, maintenant une érection. Votre partenaire peut terminer le mouvement en serrant le gland entre le pouce et l’index.

4. La méthode « start stop »

Vous avez peut-être entendu parler de cette pratique difficile, qui vise à améliorer votre contrôle normal de l’éjaculation. La méthode est très simple : lorsque vous sentez que vous êtes sur le point d’atteindre l’orgasme, lorsque vous êtes extrêmement excité par le résultat du rapport sexuel, vous êtes complètement libéré de toute stimulation et vous vous sentez finalement euphorique. Une fois calmé, recommencez, puis arrêtez ce que vous faites lorsque vous sentez l’orgasme sur le point d’exploser à nouveau. Il sera certes difficile de vous arrêter au début, mais c’est pour cela que c’est une méthode si efficace. Pour commencer, pratiquez la méthode « start stop » lorsque vous vous masturbez ; Puis intégrez-le progressivement à votre sexualité.

5. Essayez différentes positions sexuelles

Pour beaucoup d’hommes, la position dite classique, la position du missionnaire, est l’une des plus stimulantes. Cependant, c’est une cause souvent associée à l’éjaculation précoce, en raison de la tension pelvienne qu’elle crée comme nous l’avons mentionné précédemment. Pour réduire le risque d’atteindre l’orgasme trop tôt, essayez des positions qui n’impliquent pas de contraction musculaire dans cette zone, comme l’Andromaque (femmes au-dessus), la position cuillère vers le bas (les deux partenaires allongés côte à côte) et l’homme derrière) et en levrette.

6. Renforcer le périnée

Pour ne pas atteindre l’orgasme trop tôt, une autre solution pourrait inclure des exercices du plancher pelvien. Les muscles du périnée entrent en jeu lors de l’éjaculation. Travailler sur eux ne vous permettra pas de contrôler ce réflexe incontrôlable, mais de ressentir davantage cette partie du corps en apprenant à la détendre. La relaxation des muscles du plancher pelvien peut en fait vous permettre de retarder l’éjaculation. Cependant, en renforçant les muscles, vous bénéficierez d’un meilleur contrôle de cette zone.

Pour atteindre cet objectif, n’oubliez pas de bloquer puis de relâcher les muscles impliqués rsque vous urinez. Faire une pause d’uriner pendant une seconde ou deux vous aide à sentir et à contrôler cette zone.

Une autre technique pour prolonger la vie au lit consiste à faire des exercices de Kegel, du nom d’un gynécologue américain dans les années 1940. Allongez-vous sur le dos, genoux joints, vessie vide et Contractions alternées du périnée d’une durée de 5 secondes, suivies de 10 secondes de relaxation . Une fois que vous maîtrisez la technique, vous pouvez également faire des exercices debout.

7. Autres traitements

Il existe d’autres méthodes pour vous aider à vivre plus longtemps au lit, dont les caractéristiques peuvent ne pas convenir à tout le monde. Par exemple, les crèmes de désensibilisation sont utiles, mais quand il s’agit de sexe, n’est-ce pas une bonne idée ? Si vous avez déjà éjaculé pendant les préliminaires, une bonne façon de vous habituer à retarder ce moment est de redémarrer l’excitation, de vous forcer à reprendre une érection et de recommencer le processus.

Vidéos

Quelques questions/réponses

L’éjaculation précoce est-elle normale?

Oui c’est un phénomène normal qui ne résulte pas vraiment d’une maladie ou d’une quelconque malformation.

L’éjaculation précoce est elle fréquente?

Oui c’est un phénomène assez fréquent qui touche beaucoup d’hommes un peu partout dans le monde.

Peut-on totalement en guérir ?

Étant donné qu’il ne s’agit pas vraiment d’une maladie, il ne s’agit pas non plus d’une guérison. Ici, il s’agira plutôt d’apprendre à maîtriser et à retarder l’orgasme. Vous pourrez y arriver si vous trouvez la bonne méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

JacquieetMichel-Contact.com, numéro 1 en France de la rencontre libertine

X

Offre FFdating : Inscription gratuite sur Meetic (N°1 en France)

X